Articipons pour Découvrir, Admirer, Comprendre

Jean-François Martine : Histoire de l’Art & des Civilisations

25 Domenico Ghirlandaio : le vieil homme et l’enfant, ou le portrait sublimé

Bonjour à toutes et tous,

Voici la 25è des œuvres d’art que je vous envoie dorénavant.

Pour cette semaine, voici une œuvre singulière, intemporelle par son sujet comme son approche.

Le vieil homme et l’enfant, peinture de Domenico Ghirlandaio

Elle a été créée par Domenico Ghirlandaio (ou Ghirlandajo, les 2 s’écrivent), en 1490, à la fin du Quattrocento.


Vous savez, ce Maître Ghirlandaio, formé à l’atelier de Maître Verrocchio,
aux côtés de Botticelli en fin de formation, de Léonard de Vinci, du Pérugin et de tant d’autres,
à commencer par Lorenzo di Credi.
Lui même et ses frères formeront un gaillard au caractère ombrageux, sculpteur, peintre et architecte,
du nom
de Michel Angelo Buonarroti, dont certains d’entre vous ont déjà admiré les travaux 🙂 .

La grandeur de l’art du portrait

Mais passons à cette peinture émouvante, géniale, et si simple au regard.
Il s’agit du portrait très aimant d’un vieil homme avec un jeune garçon qu’on identifie classiquement à son petit fils.
25a_1490c_Ghirlandajo_Domenico_Vieillard-à-l-enfant_Tempera-s-b_62x46cm_Louvre
Je cite la présentation de cette peinture, tellement bien exprimée pour l’émission de France Culture
https://www.franceculture.fr/emissions/la-visite-au-louvre/portrait-d-un-viellard-et-d-un-jeune-garcon-de-domenico-ghirlandaio
 consacrée à cette œuvre :
Peintre privilégié des familles patriciennes de Florence et de leurs chapelles familiales,
Ghirlandaio, à qui l’on doit quelques-uns des plus beaux portraits féminins de l’époque
(la jeune femme de Madrid, dans la collection Thyssen, et celle de Lisbonne, dans la collection Gulbenkian),
Ghirlandaio aime les ornements et les guirlandes [..].
Ici, pourtant, seul le vêtement rouge agrémenté d’un capuchon plié indique le statut social du vieux personnage.
L’œuvre est devenue célèbre : le réalisme impitoyable y est marquant.
Les ravages de l’âge sont peints avec une vérité qui confine à la tendresse,
puisque le spectateur est amené à voir ce vieillard couperosé avec les yeux plein d’amour de l’enfant qui le regarde.

25b_1490c_z_avant_restauration_Domenico_Ghirlandaio_le-Viel-homme--et-l-enfant003

Une technique délicate

Techniquement, D. Ghirlandaio a peint sur bois ce double portrait, avec une dextérité accomplie,
à la tempera, technique utilisant l’eau et surtout, ici, le blanc d’œuf.
On y constate la présence ça et là de plusieurs couches créant des glacis affinant les couleurs ;
D. Ghirlandaio fut aussi un coloriste admiré.
Les vicissitudes de l’histoire et la fragilité de cette technique avaient altéré une partie du visage. (2ème illustration)
Ce qui amena le “Bode Museum” de Berlin de refuser l’œuvre à la fin du XIXè s., et le Louvre de se la procurer par leg.
Depuis, vers 1996, la peinture a été restaurée à l’état le plus proche de l’original.

Le belle humanité de ce double portrait

Certains analysent ce double portrait comme une allégorie de deux âges de la vie. Bien sur.

Je retiens plus encore la scène du grand père et de son petit fils, commandée par la famille.
Et très probablement s’agit-il d’une scène posthume, car de nombreux portraits
étaient alors réalisés pour les chapelles privées des familles patriciennes.

En effet, on connaît un dessin de ce vieil homme exécuté post mortem par Ghirlandaio .
Je vous le joins :

25c_1488_1920px_Domenico_Ghirlandaio_tete-d-un-vieil-homme_dessin_Mus-Nat_Stockholm
Et là, vous avez une idée de la délicatesse et de l’humanisme de Domenico Ghirlandaio ,
lui même formé et influencé par l’extraordinaire Verrocchio à la bienveillance rare.
Partant alors de l’image d’un vieil homme mort, voilà ce qu’il réussit à nous exprimer :
Par l’expression vivante et attentionné de cet homme âgé, et celle de confiance absolue et aimante de l’enfant,
nous atteignons grâce à lui un sommet de l’expression humaine, de son analyse et de son rendu, ici graphique.

Admirez, savourez, étudiez… et commentez

Amicalement,
Jean-François

Bibliographie sommaire :
https://www.ichtus.fr/le-vieillard-et-l-enfant/
https://www.louvre.fr/oeuvre-notices/portrait-d-un-vieillard-et-d-un-jeune-garcon
http://lumieresdesetoiles.com/portrait-dun-vieillard-et-dun-jeune-garcon-1490-domenico-ghirlandaio/
https://fr.wikipedia.org/wiki/Portrait_d%27un_vieillard_et_d%27un_jeune_garçon

Quelques remarques complémentaires :

Au Suivant Poste

Précedent Poste

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

© 2021 Articipons pour Découvrir, Admirer, Comprendre

0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x