Articipons pour Découvrir, Admirer, Comprendre

Jean-François Martine : Histoire de l’Art & des Civilisations

41 Peter Callesen, une philosophie des découpis

Bonjour à toutes et tous,

Voici la 41è des œuvres d’art que je vous propose chaque semaine.
Bon, venons en aux faits

Il s’agit de découpages de Peter Callesen, depuis une feuille A4

Chaque détail y est signifiant.

Leur auteur ? Peter Callesen, un artiste danois né en 1967


S’il excelle dans ces découpis riches de sens, dont les thèmes du Destin, de la Mort et du Choix représentent une part importante, son activité créative ne se borne ni à ces techniques, ni à ces sujets.

On pourrait même dire que c’est la feuille blanche -toute ordinaire-
qui concentre le plus son expression des trois thèmes évoqués.

1- Le 1e découpis choisi s’intitule “All in all” (tout en un)

2006, Callesen, Peter, all-in-all / Tout en un

2006, Callesen, Peter, all-in-all / Tout en un


et exprime l’arbre de la vie, l’Arbre de Vie, avec son double invisible au regard commun, double souterrain, seulement pressenti, qui relie tous les épisodes, de l’enfantement à la Mort, sujet très important dans l’œuvre de Peter Callesen.

2- Le 2é découpage , “Angel”,

est fort parlant qui évoque une dynamique enfermée…

2006, Callesen, Peter, Angel

2006, Callesen, Peter, Angel

où ce qui est appelé à briller, à s’extérioriser se transforme en source d’enfermement. La réutilisation des chutes de papier du découpage pour créer la cage s’avère ainsi hautement signifiante.

3- Avec “Saving himself”, Peter Callesen retrace un travail sur soi.

2007, Callesen, Peter, Saving Himself / Se sauver soi-même

2007, Callesen, Peter, Saving Himself / Se sauver soi-même

P.Callesen utilise aussi avec de grands formats de papier

et je vous joins 2 vues concernant la Frauenkirche de Dresde, dont je vous ai parlé précédemment,

2007, Callesen, Peter, l'église luthérienne Frauenkirche en ruine depuis le bombardement de Dresde début 1945

2007, Callesen, Peter, l’église luthérienne Frauenkirche en ruine depuis le bombardement de Dresde début 1945

qui vous permettra de faire un lien supplémentaire, et de retrouver cette connivence entre le plein, de vie, et le creux, de la mort, de la vague, etc.
Voici du reste un détail vous montrant la grande maîtrise de cet technique par Peter Callesen :

2007, Callesen, Peter, détail du découpis de l'église luthérienne Frauenkirche de Dresde

2007, Callesen, Peter, détail du découpis de l’église luthérienne Frauenkirche de Dresde

Voici également quelques liens vers l’expression d’autres talents de Peter Callesen :

On le voit en effet aborder dans des registres fort différents :
installationniste très technicien, utilisant cartons, bois de récupération, glace…
http://www.petercallesen.com/installations/hopeless-dreams/
mais aussi, plutôt dans sa carrière, performeur
http://www.petercallesen.com/performances/palace-of-dreams/
et acteur – vidéaste (quoi qu’ici souvent moins convaincant dans ces travaux de jeunesse, car très auto centré).

On regardera aussi ce contenu avec intérêt :
http://myrveille.canalblog.com/archives/2015/06/09/32192149.html

Bref, il utilise le papier pour créer, et non pour s’étiqueter.

Il vous est loisible de sélectionner d’autres de ses découpis trouvés par ci par là…

À vous de commenter,
Par écrit, même un mot bien court, ceci me permettra d’avoir un retour bienvenu 😉

Admirez, savourez, étudiez…

Portez vous bien.
Amicalement,
Jean-François

Au Suivant Poste

Précedent Poste

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

© 2021 Articipons pour Découvrir, Admirer, Comprendre

0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x